Les Chroniques des Ombres

Chapitre II - Avènement

Chroniques Drakénienne

Ce chapitre traite plus de choses mon seigneur. Il traite bien évidemment du retour de la compagnie Draken de la pyramide des ombres, leur combat pour la sauvegarde du Val de Nentir et du Vallon gris, mais aussi pour celui de la Côte des épées. Mais est également traité le retour du groupe très hétéroclites de Chelestre la drow et Nibelung le shaman nain. Deux groupes qui, semble-t-il, vont de nouveau jouer un rôle important dans l’avenir de cette partie nord de Faerûn.

Du retour de la pyramide, je ne m’y étendrais pas. non pas que ça ne soit pas intéressant, mais il y a peu de choses vraiment importantes à retenir. En gros:
- Karavakov le mage maléfique fut libéré
- l’âme de Vyrellis, la princesse eladrine capturé par Karavakos et qui permit sa capture, fut sauvée. Sariel, un des membres de la compagnie, partie d’ailleurs en quête de ramener la preuve de libération à son père, seigneur et roi de Mithrendain. Ce qui aura son importance à mon avis.

Pardon seigneur? Oui, en effet. Je n’ai pas encore tout déchiffré. Je vous résumé piur le moment ce que je sais. Mais sur la quête de Sariel, je n’en sais pas plus. Tout comme celle de korlak, qui comme je vous l’avais dit plus tôt, quitta le groupe dès son retour au Val de Nentir de la pyramide des ombres.

Je reprend si vous me permettez? Merci mon seigneur.

Donc à la libération de Karavakos et l’âme de Vyrellis, le groupe y ajouta celle de Trathkull Zorn, un diable ayant à priori servit de commandant d’armée du mage maléfique, mais qui joua un rôle important dans leur sortie de la prison (ou encore la libération de Karavakos; comment réellement en être sûr avec ces créatures). De ce qui est écrit à son sujet, est que le groupe lui proposa un rôle dans la défense de leur château mais que le démon préféra semble-t-il s’en écarter. A priori et à juste titre, les diables sont rarement appréciés dans les mondes autres que les enfers. Quoiqu’il en soit, le groupe ne le retrouva pas. Mais quelque chose me dit qu’il recroisera leur route un jour.

Le groupe sauva aussi un ogre aveugle du nom de Maulspike et un élémentaire de terre dénommé Nestor. Ceux-ci fut par contre intégré à leur domaine du perchoir du corbeau.
D’autres créatures s’échapèrent de la pyramide. Si comme ça, elles n’ont guère d’importance, je pense qu’elles peuvent en avoir plus tard vu qu’elles y sont citées. On parle ainsi d’Arboréens, des créatures sylvestres pratiquant la magie primale du sang, et la bande de criminel de Garash Vren, un drakéide de feu. Cette bande avait d’ailleurs été appréhendée dans le Vallon gris peu de temps avant l’arrivée de la compagnie dans la pyramide. A priori, ils étaient parvenus à s’échapper pour finir par hasard (ou selon la volonté de Karavakos) prisonnier de la pyramide. Cette bande ainsi que les arboréens jouèrent un rôle semble-t-il important dans la libération de Karavakos. Même si à ce stade de lecture, la compagnie ne les retrouvèrent pas à leur sortie de la pyramide.

Par la suite, la compagnie fut réintégrer dans la vie active du Val de Nentir. Ils apprirent ainsi qu’ils étaient réapparus 10 ans après, que bien des évènements étaient survenus et que leur rôle avait permit au Val de Nentir, voir aussi celui du Vallon gris, de sortir vainqueur de la seconde guerre contre les Lances Sanglantes et leur chef Arogh le cruel. Ils apprirent aussi que depuis un an, la toile magique de mystra s’était reformée, changeant de nouveau la manière de pratiquer les magies. Beaucoup d’objets magiques perdirent d’ailleurs leur enchantement. D’autres furent modifiés. Mais ça vous le savait déjà.

Ce qui est important est que pendant l’absence de la compagnie draken, le perchoir du corbeau fut confié à Draken, déguisé alors en conseiller gnome de confiance pour le conseil de Cascadonne. Il était alors connu sous le nom de Kerad Nekh. Et il fut mit à cette place grâce à la persévérance de Shaena, l’halfeline de la compagnie draken qui étaient la dernière représentante active de la compagnie dans le Val après le départ de ses membres les plus éminents. D’ailleurs, Shaena joua un grand rôle dans l’organisation du Val de Nentir et du Vallon gris face à l’invasion des lances sanglantes 10 ans plus tôt. Elle joua ensuite un rôle primordiale dans la reconstruction du Val de Nentir, même si elle devint la chef de la guilde des voleurs de Cascadonne.

Quoiqu’il en soit, grâce à elle et quelques alliés à la mémoire longue (comme le haut conseiller et descendant de la famille régnante des Markelais), la sorcière Kalista de la compagnie draken fut réintégrée à son poste de banneret du Perchoir du corbeau, avec l’obligation d’être conseillée par le gnome Kerad Nekh, qui assurait la régence jusqu’à leur retour.

Mais si le Val s’est enrichi, les souvenirs malheureux qu’ont laissé les tieffelins au Val font qu’aujourd’hui ils en sont bannis. Kalista est donc la première à être accepté, ce qui évidemment n’est pas du bon goût de beaucoup dans le Val. Je pense que cela peut avoir des conséquences terribles pour la compagnie par la suite. Mais à ce stade, je n’en sais pas plus.

Je sais aussi qu’Alek put enfin remplir sa dette envers son ordre, en purifiant l’abbaye de Gardemort, avec l’aide de la compagnie draken et de la compagnie de la lune pourpre.
En effet mon seigneur. Vous avez une excellente mémoire. Je vous avais bien dit qu’alston et sa compagnie avait disparut 1 an avant le retour de la compagnie. Leur disparition est d’ailleurs conté dans ce chapitre. A priori, ils se retrouvèrent prisonnier d’une tour dont le plan d’existence était à la fois sur Toril et sur le plan du chaos élémentaire du royaume lointain. Grâce à un puissant artefact, un jeu de carte merveilleux, Alek parvint à libérer alston et sa compagnie, ainsi qu’une autre compagnie que le groupe croisa dans les ruines 10 ans plus tôt, sans jamais se voir. Un petit groupe d’aventurier composé d’un nain taciturne, un sorcier drox, une mage humaine, un demi-orque barbare et une mercenaire humaine. Ce groupe semble aussi avoir son importance. Mais je ne peux vous en dire plus pour le moment. Ce qui est important est que la compagnie libérèrent aussi le père d’un chevalier eladrin du nom de Berrian Velfarren, que celui-ci cherchait déjà 10 ans plus tôt. Une bonne chose car en apprenant la libération de l’âme de Vyrellis ainsi que du mage maléfique Karavakov, les eladrins partirent de suite après leur sortie de la tour vers leur royaume de Mithrendain pour en avertir leur roi. Par contre, la compagnie libérèrent aussi au passage un tyrannoeil qui était lui aussi coincé dans cette tour. Bon, certes blessé (son œil principal ayant été crevé), mais tout de même un tyrannoeil. Ce qui n’est jamais bon pour un pays. Surtout que celui-ci remercia la compagnie et disparut à son tour. Je suis persuadé que les chroniques aborderont à nouveau ce personnage par la suite.

Par contre, la purification elle-même entraîna le réveil d’un puissant dragon rouge, du nom de Mekkeleth. Un dragon qui avait fait de la colline de Gardemort son antre privé. Un puissant dragon qui pourtant ne les dévora guère. Ce qui est très surprenant. Mais à mon stade de lecture, il est juste précisé que le dragon fut impressionné par, je cite: “ces petits cafards bien trop curieux qui ont réussit à chasser les Ténèbres de mon antre”. A cela, est rajouté qu’il avait une affaire urgente à mener en priorité mais qu’ils se reverraient un jour pour, en gros, savoir qui du dragon ou des fameuses compagnies de “petits cafards” sera le plus puissant. Du grand classique chez les dragons rouges.

Voilà mon seigneur. Je n’en sais guère plus à ce stade. Ah si, les écrits parlent à nouveau de dissension au sein des membres dirigeants du Val. Une séparation politique entre le conseil de Cascadonne assit sur ses acquis et sa richesse, et ceux qui continuent de combattre pour protéger le Val, qui sont le seigneur Padraig de Havrefroid, le bourgmestre Tarbaw Nighthill du village de Gardemort (un mercenaire ayant acquis cette portion de terre suite à ses exploits durant la seconde guerre contre les Lances Sanglantes) et le Baron Stolkmer de Sylvesgourde, région sud du Val. Car à priori, le seigneur Padraig a acquis la surveillance de la route se dirigeant vers les ruines de gardesort et les terres arides. Et des bandes de Lances Sanglantes sont de nouveaux apparues à la frontière, voir l’ont déjà traversée. Ce que le conseil de Cascadonne semble ne pas entendre. Peut-être qu’une troisième guerre se profile.

Quoiqu’il en soit, c’est très passionnant. Soyez sûr que je ferais au plus vite pour vous conter la suite des chroniques.

Merci beaucoup mon seigneur. Je fais tout mon possible pour vous satisfaire. Et si déjà le peu que je vous ai résumé vous convient, vous m’en voyez satisfait.

Prenez déjà mes écrits sur le premier chapitre. Je vous contacte au plus vite.

Merci mon seigneur. Bonne nuit mon seigneur.

Comments

Johankov

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.