Les Chroniques des Ombres

Chapitre I - Perversion

Chroniques Drakénienne

Bien le bonjour Seigneur, cela faisait bien longtemps.

Bien sûr que j’en ai eu le temps. Je m’y suis attelé dès la réception du livre. C’est un ouvrage extrêmement intéressant. Même si j’ai du mal à comprendre en quoi ce récit vous intéresse tellement.

Mes affaires? Oui en effet, je ne suis pas payé pour réfléchir. Mais mon travail s’en trouverait facilité si j’avais même une once d’idée sur ce que vous cherchez réellement derrière ces mots.

Bon, bon, très bien. Comme vous le souhaitez.

Boghnar se déplaça lentement vers un pupitre, empêtré sous une montagne de livres et parchemins. Après un temps qui sembla une éternité au Seigneur, il finit par trouver ce qu’il cherchait: un long parchemin de papyrus sur lequel le Seigneur reconnu les caractères de l’ancien commun: le Thorass.

Boghnar finit par rompre le silence pesant: le livre est divisé en quatre parties. Au départ, je pensais qu’il y en avait trois. Mais je découvrit un texte caché. Les trois parties en question sont les suivant:
- Perversion
- Avènement
- Apothéose
Quant au texte caché, il semble être intitulé “Prélude”. Mais je n’ai pas encore eu le temps de le déchiffré. Il en est de même pour celui traitant de l’Avènement et de l’Apothéose. Par contre, je peux vous résumer la première partie.

Très bien, alors je commence.

Le chapitre intitulé “Perversion” parle de l’année 1479CV. Cela faisait 100 ans que le phénomène appelé “Magepeste” était apparue, ravageant le monde, le défigurant irrémédiablement en entraînant entre autre la fusion des mondes d’Abéir et Toril.

Cette année de 1479CV, un groupe fut formée par un certains Draken, un gnome mage dont à ce jour je ne sais que très peu de choses. Ce que j’en ai compris, c’est que certains des membre de la compagnie Draken avaient, de près ou de loin, un lien avec Shar, la maîtresse de la nuit.

Bon pour faire vite, la compagnie arrêta un sorcier d’un culte de Shar au Val de Nentir, une toute petite région très peu connue du Nord de Faerûn, entre le Vallon gris et le désert d’Anauroch. Avec la mort de ce sorcier, il récupérèrent un puissant rituel permettant d’ouvrir un portail vers Gisombre. Ils furent ensuite chargés de découvrir une cellule d’un culte de Shar qui opérait selon Draken dans le Val. Le Nentir vivait à l’époque un moment difficile. Il ne s’était en fait jamais remis de l’invasion d’un clan orques opérant dans les terres arides, au nord du Val. Qui plus est, le Val vivait une crise sans précédant: les convois marchands étaient régulièrement attaqués, le seigneur du Val dénommé Faren Markelais semblait vivre dans l’opulence alors que le peuple vivait dans la faim et la terreur, et chaque banneret était recentré sur lui-même. Tant bien que mal, la compagnie fut le rapidement jouet du culte, mais ses membres en perdirent rapidement le contrôle.

Pour résumer:
- Le culte dirigé par des tieffelins, un mage dénommé Naerumar et un sorcier dénommé Kalarel, fut détruit presque dans son entièreté. Seul leur assassin, un autre tieffelin dénommé Sedim Selduzar parvint à s’échapper.
- Le doppelganger qui avait pris la vie et la place du seigneur Faren Markelais fut tué et le contrat maudit qui tenait tous les commerçants et marchands de Cascadonne fut détruit (ce contrat les forçant à donner une grande part de leur bénéfices au faux seigneur markelais sous peine de mort violente)
- La tribu drakéide des Griffes d’Ivoire vivant dans la forêt de Blantronc fut sauvée de l’extinction, notamment grâce au vengeur de Bahamut, Alek Padraig, fils du seigneur de Havrefroid, Ernest Padraig (un personnage très important dans l’historie du Val, comme vous le verrez plus tard). Le prêtre de Kord dénommé Balazar Stormcrow, et membre éminent de la compagnie, devint aussi par la suite, leur plus fidèle défenseur puis un sorcier au service de leur dieu esprit dragon, Hoka Takura.
- La libération du dragon d’ombre vénérable Shardraxil de sa prison sous le fort de Gisombre fut arrêtée à temps
- La ville de Cascadonne fut sauvée de la destruction alors que le mage Naerumar et une bande de Shadark-haï, opérant depuis un site dénommé le perchoir du corbeau, tenaient d’ouvrir un portail vers Gisombre après avoir réveillé les morts des catacombes de la ville.
- Cascadonne est désormais une oligarchie composée d’un conseil de 9 membres et d’un haut conseiller qui est Haran Markelais, le descendant légitime de la famille des Markelais qui fonda le Val. Haran abandonna son titre de roi pour celui de haut conseiller. Les autres membres du conseil sont représentant par différents représentants de guildes, ou de familles marchandes, ou encore propriétaires terriens.
- La compagnie obtint en récompense, le domaine du perchoir du corbeau. La sorcière Kalista fut anoblie et devint banneret du Val de Nentir.
- La compagnie découvrit que le mage vert Nimorazan était possédé, ce qui aurait d’importantes conséquences pour eux comme le Val.
- La compagnie découvrit qu’un de leur membre, Korlak, était dans le passé un membre éminent d’un culte de Shar dont Kalarel semblait être le chef. Korlak s’appelait ainsi Krang le sanguinaire. Cela le brisa et eu d’importantes conséquences sur la compagnie comme l’avenir du Val de Nentir et du Vallon gris. Il y a peu d’écrits sur l’histoire de Korlak. Je sais juste qu’il rencontra l’Oracle de Gardesort, après avoir fédéré divers groupes pour arrêter l’invasion d’une armée d’orque au service d’un certains Arogh le cruel. Korlak participa ensuite à la libération de Nimozaran, puis disparut dès la sortie de la pyramide des ombres. C’est aussi grâce à Korlak qu’Alston le subtil et Nuraya le cristallin, ainsi que la tribu d’hobgobelin des Poings Serrés, eurent un rôle primordiale dans la victoire des forces alliées contre la puissante armée d’Arogh le cruel, pendant que la compagnie était coincée dans la pyramide des ombres.

Outre ces différents évènements, la compagnie Draken ne fut finalement pas la seule à opérer entre le Vallon Gris et le Val de Nentir. Les chroniques parlent aussi de la compagnie de la Lune pourpre, créée par Alston environ 1 an après le départ de la compagnie draken pour la pyramide des ombres. Elle joua un rôle très important dans la reconstruction du Val de Nentir dans les 9 ans qui suivirent la disparition de la compagnie draken.

Quelle disparition? Et bien disons que la compagnie draken disparurent le jour où il décidèrent d’aider Nimozaran. Ils se retrouvèrent ainsi projeté dans une zone interplanaire qui servait de prison à un puissant mage tieffelin du nom de Karavakos. A priori, un terrifiant mage qui sévit plusieurs siècles plus tôt et qui fut finalement capturé puis emprisonné dans cette prison magique par les eladrins du royaume de Mithrendain en féérie. Ceci est décrit dans le chapitre suivant, celui de l’Avènement. Mais tout ce que je peux vous dire est que la compagnie draken ne pu sortir de la prison qu’en libérant en même temps le mage, qui disparut aussitôt. Nimozaran fut cependant sauvé par le groupe grâce au puissant sortilège que le mage lui-même leur donna en remerciement de leur aide. Ceci aura sûrement des conséquences terribles pour l’avenir de Faerûn.

Moins connu, un petit groupe eut pourtant un rôle vitale pour les deux vaux durant cette année 1479 à 1480. Ce groupe comprenait un shaman nain dénommé Nibelung, une voleuse drow dénommée Chelestre, un gardien goliath dénommé Lo-kag, un druide humain dénommé Udyr et un invocateur nain dénommé Segan Gargengrim. Ils rencontrèrent aussi l’oracle de Gardesort qu’ils sauvèrent d’un shadar-khaï qui souhaitait à priori contrôler l’oracle. Ce fut leur première mission qui forma ainsi le groupe. Ce qui est amusant, c’est comme le destin peut être parfois si espiègle. Le groupe quitta les ruines de Gardesort peu avant l’arrivée de Korlak, et ne prit donc part à la bataille qui ravagea les ruines. Par contre, ils jouèrent un rôle primordiale dans la sauvegarde de cette partie de Faerûn en empêchant sa destruction par un puissant Titan de la terre, puis plus tard par les armées d’Arogh le cruel.

Voilà mon seigneur. C’est le résumé de ce premier chapitre. Le suivant, celui de l’Avènement parle des évènements qui eurent lieu dans la pyramide des ombres, puis à leur sortie, 10 ans après.

Ce que je vais vous comptez de suite mon seigneur. A votre demande. Vous désiriez boire quelque chose avant que je reprenne. Peut-être souhaiteriez-vous vous sustenter un peu?

Très bien mon seigneur, j’en appelle à mon serviteur.

Comments

Johankov

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.