L'héritage du Dragon

Retour Chroniques drakeniennes
Retour Quêtes et missions
Retour Forêt de Blantronc

A Sombrécorce, la compagnie déjouèrent le plan machiavélique d’un seigneur du crime dénommé Helgar qui préparait le génocide de la tribu de drakéides, les Griffes d’Ivoires, gardien de la forêt et de la source des manifestation magiques: l’âme d’un dragon appelé Hoka-Takura. La mission fut difficile à mener. Le groupe ne parvint pas à empêcher l’attaque de la tribu par les forestiers mais ils combattirent fièrement à leurs côtés aidés par un groupe de chevaliers de Bahamut mené par un vengeur de l’ordre appelé Alek, de passage dans la région. La tribu fut sauvée et les forestiers condamnés à reverser à la tribu 75kg de vivres et équipements chaque année pendant 75 ans. Mais la compagnie laissa malheureusement échapper le seigneur du crime qui fut poursuivi par deux chevaliers jusqu’à Cascadonne. Mais ce qu’il découvrirent par le biais de Frenker le chef de la tribu, et du dragon, leur donna un étrange indice sur les agissements possibles d’un groupe, semblait-t-il important, mené par un sorcier tieffelin à la peau sombre et aux yeux de braise. Celui-ci était le responsable de la mort du dragon et du vol de son cœur. Ils entendirent aussi le nom de Shadraxil, un puissant dracosire d’ombre mort plusieurs siècles auparavant des mains d’un chevalier Cormyrien du nom de Jerold Keegan. Quoiqu’il en soit, la compagnie repartit à la poursuite de Helgar avec une mission supplémentaire: celle de retrouver et éliminer le sorcier et de ramener le cœur de Hoka-Takura à son corps.

Helgar fut rattrapé par les chevaliers à Cascadonne. Là, ils réussirent à le coincer dans la basse ville mais ne parvinrent pas à le déloger. C’est la compagnie qui le capturèrent. Mais une chose s’était produit contre toute attente: Helgar s’était plus ou moins rendu contre leur protection d’un démon qui avait pris possession d’un des chevaliers de Bahamut et avait tenté de tuer Helgar. Qui avait envoyé ce démon. Difficile à dire. Mais quoiqu’il en soit, la compagnie parvint à sauver Helgar qui finit par leur avouer le nom de son contact et employeur sur Cascadonne: Orest Naerumar le mage commerçant. Helgar fut emmené par la suite par les chevaliers de Bahamut pour le juger de ses crimes à Sombrécorce pendant que le groupe arrêtèrent avec une efficacité redoutable le mage directement dans sa boutique. C’est pendant l’interrogatoire qu’ils eurent la confirmation que le seigneur local contrôlait bien les maisons marchandes via un contrat maudit. Cet aveu entraîna d’ailleurs le coma immédiat de Naerumar qu’aucune magie ou prière ne put dissiper. La preuve irréfutable que le contrat existait bien et avait bien un pouvoir maléfique sur les signataires. Une enquête parallèle permit aussi de faire le lien entre les lettres envoyées aux différents bandits engagés pour attaquer les caravanes et les officielles écrites par le seigneur Faren lui-même.

Mais la situation commença à tourner en défaveur pour la compagnie. Le premier groupe commandé par Kallista réussit tant bien que mal à nettoyer le nid de kobolds. Mais dans l’entreprise, Kallista et Nefle tombèrent dans un piège magique qui les firent disparaître. Seul Bobyr revint à Cascadonne. Par la suite, la destitution du seigneur Faren ne se passa malheureusement pas comme prévu. Autant que je sache, le groupe décida de pénétrer en douce dans le fort de Pierrelune afin de voler le fameux contrat mais tombèrent sur des gardiens fantomatiques qui tuèrent Korlac et blessèrent gravement le reste du groupe. Le plan fut avorté et Balasar eut à peine le temps de faire ressusciter Korlac au temple d’Erathys avant d’être arrêter par la garde locale pour tentative d’assassinat sur le seigneur Faren.

Je crois que seule bobyr et Shaena ne furent pas capturés. Mais quoiqu’il en soit, Balasar, Corran et Korlac furent interrogés par le capitaine de la garde. Malgré les preuves de la culpabilité de Faren, le Capitaine n’acceptèrent pas facilement ces accusations, rappelant que les marchands pouvaient avoir envie d’avoir la main mise sur la ville. Le Capitaine leur donna donc une dernière chance de se racheter en partant enquêter sur la possible invasion du seigneur gobelin Dentefer en attendant qu’ils puissent lever le doute sur la possible culpabilité du seigneur Faren. Ils acceptèrent et préparèrent leur départ pour Havrefroid. Mais la veille de leur départ, Sédim Selduzar les rencontra et leur rappela leur engagement. Il leur dévoila aussi toute l’histoire sur le contrat, comment il fut signé, comment il fut témoin de cet acte en tant qu’associé du feu Bill Sandercot, et comment celui-ci mourut brusquement lorsqu’il voulut dévoiler au grand jour la trahison du seigneur Faren. Il les décida alors d’attaquer le seigneur Faren la nuit même et de s’en débarrasser définitivement. Les marchands étaient prêts à payer le prix fort pour leur liberté si la compagnie acceptée de les aider.

Grâce à Sédim, le groupe parvint à entrer discrètement dans le château tout en évitant les gardiens fantomatiques. Le combat contre le seigneur Faren et sa garde personnelle fut violent. Mais le groupe s’était depuis longtemps aguerris et la garde rapprochée fut écrasée tout comme le seigneur Faren qui dévoila sa vrai nature en mourant: un doppelganger du nom de Variss Dzississ. Mais ce qui avait inquiéter Balazar à l’époque était les grimoires écrits dans une langue inconnue et du matériel d’invocation de portail magique. A quoi et à qui pouvait-il servir? C’était une question qui fut longtemps laissé sans réponses.

Suite à cela, la compagnie joua un rôle dans la réorganisation du pouvoir à Cascadonne. A leur demande, un conseil fut mis en place avec les représentants de chaque maison marchande plus celui des autres guildes de la ville dont celle des mercenaires. Sédim fut nommé au poste de Capitaine de la Garde et Naerumar, libéré de son état comateux à la destruction du contrat maudit, fut élu Grand Conseiller compte tenu du grand respect que lui portait l’ensemble des membres des guildes. En attendant la complète réorganisation politique, économique et sécuritaire du bourg, la compagnie Draken fut engagée pour aller vers Havrefroid afin d’enquêter sur le seigneur gobelin et s’assurer du soutien indéfectible du seigneur local Ernest Padraig. Il aurait mal aisé que le Val subisse une invasion au moment où elle était le plus fragile. En parallèle, Sédim leur demanda de régler le problème d’un dernier bastion de bandits au Perchoir du Corbeau dirigés par un shadar-kai (créature maléfique de la Gisombre). Bobyr et Shaena furent chargés d’engager des mercenaires et d’aller mener l’assaut au perchoir. De leur côté, Balasar, Corran et Korlac se dirigèrent vers Havrefroid.

L'héritage du Dragon

Les Chroniques des Ombres Johankov